Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Teckel Enragé

A quoi pensons nous en nous réveillant le matin ?

30 Juin 2008 , Rédigé par Teckel Enragé Publié dans #Articles sans intérets

       Comme disait mon prof d'histoire préféré. Le monde se divise en deux. Fort de cette brillante constatation nous pouvons donc affirmer qu'il existe des gens qui pensent, et d'autres qui ne pensent pas. Il est évident que cette dernière catégorie de la population n'est pas intéressante pour cette enquête.

       Parmi les gens doués de pensée, on peut encore diviser le monde en deux. Deux comme deux sexe ? Que nenni. L'idée largement répandue qui dit que les hommes ne pensent qu'au sexe alors que les femmes sont des saintes nitouches relève de la débilité profonde. C'est donc fort logiquement que je divise le monde entre deux tribues : les "coquins" et les "frigides" sans aucune discrimination sexuelle.

       Les coquins, et leurs femelles, les coquines se réveillent avec une envie pressante...de sauter sur leur partenaire. Ils se lèvent donc avec cette idée derrière la tête. De toute façon comment pourrait-il en être autrement ? Ils ont fait l'amour toute la nuit dans leurs rêves, produisant de petits soubresauts...qui ont importunés l'être aimé.

Madame Coquine attend quelque chose, mais Monsieur Frigide est en train de déguster une cotte de porc.

      
         Il se trouve que bien souvent l'être aimé est un frigide. Hé oui, la nature fait mal les choses. Les couples sont donc souvent mélangés...un coquin et une frigide. Ou l'inverse pourquoi pas. Remarquez dans un sens c'est pas si mal. Sinon on se ferait chier chez les frigides. Le frigide quand il se lève, il pense qu'à manger. Vous vous rendez compte, une longue nuit de jeun, vite rattrapons le temps perdu. Il se lève du pied droit, toujours, faudrait pas changer les bonnes habitudes. Parce qu'en plus le frigide est maniaque. Il prend sa douche à 37,5° sinon il a le cafard pour le reste de la journée...

       Bref ils sont bien tristes ces frigides. Heureusement la collaboration entre les deux tribues est largement répandue. Ce qui permet donc à notre frigide gourmand de tremper son biscuit dans le pot de lait quand l'envie lui prend. Pour la plus grande joie de sa coquine compagne.  Et vous, vous pensez à quoi en vous levant ?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article