Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Teckel Enragé

La mode selon Lounna.

13 Août 2008 , Rédigé par Lounna Publié dans #La chronique de Lounna.

Bonjour, c'est Lounna, la nouvelle chroniqueuse intérimaire du Teckel enragé recrutée histoire d'amener une touche féminine dans ce repaire d'hommes velu et buveur de bières.

 

Strass, paillettes, harmonie des couleurs et des formes, le retour des immondes lunettes à mouches et moon boots au ski. Ok, j'avoue, je n'ai jamais rien compris au monde de la mode.

 

Pourtant depuis quelques années, vous avez sans doute remarqué la purulence des émissions telle que “Change de look”, “un nouveau look pour une nouvelle vie”. Si avec ça , t'as pas pigé comment fallait t'habiller, t'es un peu con !



Vous trouvez que ça ressemble à quelque chose, vous?

 

Comme si l'apparence était ce qui comptait pour être heureux dans la vie, genre. Si? Ah bon? Z'êtes sur? Oups, j'ai surement dû loupé un wagon moi alors.

 

Pour tout vous dire, cette année, je n'ai pas été m'entasser avec toutes les autres dans divers magasins afin de trouver LE gilet à 3,50 euros que je ne mettrais pas . Non, je suis restée chez moi à jouer a WOW, tranquille, vautrée dans mon jean troué au bas et un vieux pull (moche mais super confortable). La mode a toujours été réfractaire à mes envies, ou bien j'étais en avance et ça plaisait pas ou bien en retard et là pareil, j'étais ringarde.

 

Comment être toujours à la pointe?

C'est l'une des grandes questions que je me suis toujours posée, parce que rien n'est plus artificiel et plus rapide que la mode, même les PC ne vieillissent pas aussi vite!

 

Quand je regarde passer, ces filles aux jeans slim, ceintures pailletées et chaussures (beurk) aux bout pointu d'une couleur tellement raffinée qu'on en voudrait pas pour ses toilettes, j'ai comme un sentiment de pitié. Oui, pitié car les pauvres, elles luttent, se ruinent pour des fringues laides et même pas confortable pour répondre à une “exigence” de norme, pour être dans le paraitre et ressembler aux mannequins des magazines au teint aussi glacé que le papier.

 

Alors, d'accord, je ne ressemble à rien dans mon jean, avec mon débardeur et mes baskets, sans bijoux, ni accessoires mais au moins je suis moi. Ringarde, basique, mais tellement bien dans mes fringues.

 

Le Teckel Enragé tient également une chronique sur le blog de Lounna. Passez la voir dès maintenant (après 8h). Cliquez ici.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article