Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Teckel Enragé

Société tu m'auras pas ?

6 Mars 2009 , Rédigé par Teckel Enragé Publié dans #Articles sans intérets

       Depuis la création de ce blog en septembre 2007 j'ai passé mon temps à détruire verbalement tout ce qui me  passait sous la main. D'Ingrid Bethancourt à Ségolène Royal et passant par l'importation de bananes thaïlandaise, rien ou presque n'a échappé à la fine lame que je suis. Mais arrêtons là toutes ces flagorneries et autres ronds de jambes et regardons de plus près le sujet de l'article.

       La société. Qu'est ce que cela ? La société c'est un amas d'immondes connards dans lequel tentent de surnager quelques personnages qui valent la peine d'être connus. Point trop d'illusions là-dessus, nous vivons en démocratie, la démocratie c'est la loi de la majorité donc forcéments des crétins. Ceci dit un régime plus autoritaire nous mettrait-il à  l'abris de la bétise ambiante ? Rien n'est moins sur.

       Au sein de la société tout un chacun cherche à faire sa place. Les différents caractères jouent alors un rôle prédominant. Les plus éloquants, surs d'eux, éventuellement forts physiquements auront une tendance naturelle à assumer le leadership tandis que les plus timides se contenteront parfaitement d'un rôle de suiveur. Entre ces deux "extrêmes" évoluent des hommes et des femmes parfaitement "normaux". Ceux-ci cherchent à s'élever dans la hiérarchie. Peu importe comment. Les fausses amitié sont légions, les faux-culs innombrables. Observez le monde autour de vous. Regardez le voisin saluer le facteur puis l'insulter dès qu'il enfourche sa bicyclette deux mètres plus loin.

       Mais vous aussi, mes propres lecteurs vous êtes certainement vous même des "tricheurs". Vous dites bonjour à telle personne parce qu'il est dans votre intéret de le faire. Vous vous complaisez à tailler la bavette au type le plus con sur terre uniquement pour profiter de sa popularité. Pour ma part j'avoue. Je me sers des autres, je manipule, je profite. Mais je ne suis qu'un humain parmis tant d'autre qui se comporte comme les autres. Alors ne me jettez pas la pierre. Ayons tous ensemble une pensée pour ce videur de boite de nuit qui hier soir s'est pris pour Dieu en nous laissant sur le pas de la porte. C'est sans doute un chic type. Ou alors nous sommes des cons, tous, sans exceptions.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article