Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Teckel Enragé

Amour, sexe et fromage de chêvre.

27 Octobre 2009 , Rédigé par Teckel Enragé Publié dans #Articles sans intérets

       Le mot sexe serait le mot le plus recherché sur internet selon diverses recherches financées par des pros du filtrages et autres politiciens coincés du slip. En réalité cet article s'en fout complètement.

       L'amour en est le véritable sujet. L'idée étant ici de tenter de le définir. Non pas que je sois subitement devenu romantique. Mais, comme tout un chacun, il m'arrive de me questionner sur des sujets épineux.

Qu'est ce que l'amour ?


       D'après mes quelques notes de droit administratif, on pourrait voir l'amour comme une envie irrésistible de découvrir un inconnu. Et par ce biais de se connaitre mieux. De ce fait on ne saurait rester amoureux très longtemps. Le temps passant, la passion vouée à l'autre s'estompe d'elle même et fait place à une sorte de routine certe confortable mais oh combien emmerdante.
On sait tout ou presque de l'autre, on peut prévoir ses réactions, la surprise n'existe donc plus. Et sans surprise, pas d'épanouissement.

      Souvent la frontière Amitié/ Amour pose problème. Par convention l'amour commence là ou s'arrête l'amitié. Ce qui n'aide personne à savoir réellement ce qu'il ressent d'ailleurs. Pour faire simple :
-Si vous êtes capables de vous projeter dans le temps avec la personne en question alors vous êtes certainement amoureux. Vous vous voyez avec des enfants d'elle...
-Si vous pensez que cet(te) ami(e) est certainement un bon coup et que vous aimeriez bénéficier de ses faveurs même si ça ne doit pas durer plus d'une nuit. Vous êtes un con.
-Si enfin vous aimez boire des chocolats avec cette personne. Aucun doute vous êtes gay.

      Quant à l'amour voué à la famille... Foutaise. Quel est le sombre crétin qui a pondu ça ? Il y a autant d'amour entre ma famille et moi qu'entre un poulailler et un renard.

       Pour en revenir à la notion qui est le coeur de cet article, interrogez-vous sur la notion de "tomber amoureux".
En quoi le fait d'être amoureux de quelqu'un constitue t-il un chute, une certaine forme de déchéance ?
L'idée cachée derrière cette expression serait peut être qu'en état amoureux, la "victime" perd une partie de sa liberté. En effet celle-ci est inconsciemment obsédée par la personne dont elle est amoureuse et se retrouve finalement vite dans la position d'un cheval avec des oeillères. De plus pour peu que l'autre s'en rende compte, la "victime" peut être manipulée très facilement.

       L'amour est donc un sentiment non maitrisé, visiblement d'origine féminine tant il suscite de prise de tête. Un virus au final bien plus dangereux que la grippe porçine.

PS : Pour ceux qui venaient pour le frômage de chèvre, une dégustation est organisée par fax. Laissez moi vos numéros.







Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article