Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Teckel Enragé

Californication

30 Octobre 2009 , Rédigé par Teckel Enragé Publié dans #Best of

       Californication, chanson certainement la  plus inspirée des Red Hot Chili Peppers, est également le titre d'une série objectivement remarquable.

       Se déroulant en Californie, on s'en serait douté, la série diffusée sur Showtime -chaine américaine à laquelle appartient aussi Dexter- met en lumière un personnage hors du commun : Hank Moody. Campé par l'ex-agent Fox Mulder, David Duchovny, Hank est au début de la première saison un écrivain à succès en panne d'inspiration. Suite à une rupture difficile, celui-ci écume les rues de Venice Beach -quartier de Los Angeles- ou les tentations sont nombreuses. Alcool, drogue, sexe, Hank s'autorise tous les excès. Autour de lui gravite tout un petit monde, à commencer par son ex-femme, Karen et sa fille Rebecca alias Becca. Ainsi que son agent, et parfois compagnon de débauche : Charlie Runkle.



      Sautant tout ce qui bouge, délaissant sa fille, amoureux implacable de la vérité, Moody n'en est pas moins une victime. Personnage haut en couleur, Hank Moody pourrait même laisser penser qu'il est l'archétype du parfait connard. Bien sur, avec lui, les situations dérapent vite et une de ses mauvaises passes peut vous faire vivre la pire journée de votre vie. Toujours prompt à succomber à l'irrésistible appel d'une bouteille de whisky ou d'une jolie créature, il ne cherche au final qu'à profiter de l'instant même si cela le met dans des situations pour le moins embarrassantes. Coucher avec la fille du nouvel ami de son ex-femme par exemple.

      Mais Hank est aussi un homme qui aime sa fille plus que tout et qui ne s'est jamais vraiment remis de sa rupture même s'il a du mal à l'avouer. C'est au fond un maladroit, qui croit souvent bien faire mais dont les actes sont souvent mal interprétés et conduisent inlassablement à un désastre.

     Porté par des dialogues parfaitement ciselés -on pourrait même dire des monologues tant les paroles de Moody font mouche- et par un format de 30 minutes par épisodes propice à un rythme dynamique, le show réunit chaque semaine un million d'américains devant leurs téléviseurs. Excellente audience pour une chaine cablée. De plus le casting n'est pas vraiment innocent puisque Duchovny est lui-même accroc au sexe. Une série vraiment exceptionnelle, à ne louper sous aucun prétexte. Et en VOST c'est encore mieux.

affiche promotionnelle de la saison 3

     

     

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article