Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Teckel Enragé

De la médiévalisation sociale de l’occident.

22 Août 2012 , Rédigé par Teckel Enragé Publié dans #Gustave Delermo

On a jadis pu croire qu’un jour la devise LIBERTE EGALITE FRATERNITE s’imposerait de par le monde. Non pas par chauvinisme mais par humanisme. Seulement voilà, alors que nous autre occidentaux demandions au reste du monde de se plier à nos coutumes, la situation changeait.

 

La société du XXIème siècle voit l’accroissement constant des disparités. En clair les riches deviennent plus riches, les pauvres plus pauvres. De nouvelles dynasties se font jour. Dynasties de sportifs, d’artistes, d’homme politiques. Le tout avec plus ou moins de succès. Il n’empêche que la volonté de maintenir sa famille sur le devant de la scène est forte. Plus dramatique, elle peut même boucher la voie à d’authentiques talents qui n’ont pas la chance de la naissance.

 

Outre ces seigneurs locaux, voire désormais internationaux, renait une certaine bourgeoisie constituée d’artisans et d’exploitants agricoles. Cette caste plaintive, qui gagne selon la croyance populaire si peu d’argent s’avère en fait s’être considérablement enrichie depuis 20 ans. Les artisans profitent de l’ignorance des masses pour surfacturer (bâtiment, dépannage automobile) et du manque de contrôles pour s’enrichir en travaillant au noir. Les agriculteurs quant à eux se sont gorgés d’aides européennes et pleurent misère chaque année parce qu’il fait trop froid, trop chaud, qu’il grêle, qu’il vente…

 

Les cons de la farce, ce sont les autres, les employés qui vont bravement chaque jour au travail. Déjà ponctionnés d’une bonne partie de leurs revenus (prélévements sociaux + TVA notamment) on menace désormais de leur retirer leurs derniers avantages : sécurité sociale, retraites, sous prétexte que les marges des grands seigneurs ne sont pas assez importantes. Total annonce tous les ans des bénéfices record et se plaint parce que le prix de l’essence est trop bas ? On se fout de notre gueule et personne ne dit rien.

 

Au temps du franc, on avait coutume de dire que 10 000 francs par mois était un bon salaire. Qui peut en dire autant de 1500€. Avec 1500€ on vivote, on ne part pas en vacances, on fait attention à tout et on paye 1000 € d’impôts. Mais bon, le travail en France coute trop cher qu’ils disent. Et bien à ce train, l’esclavage devrait bientôt ressurgir dans nos contrées.

 

Tous propos peut-être caricaturaux mais j’en ai marre de bouillir de rage chaque soir devant les infos.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article